Qu’est-ce que la cérémonie du thé ?

Dans le bouddhisme zen, ce qu’on appelle aussi la voie du thé, ou « chado », est un véritable art de vivre. La cérémonie, qui date du XVe siècle, est empreinte d’une grande simplicité. Les ustensiles utilisés, une louche en bois, une spatule, un lige fin, se signalent par leur sobriété.

Le rituel est présidé par un maître qui, devant ses disciples, verse un peu de poudre d’une variété nommée « Matcha », puis l’eau chaude, et remue l’ensemble avec un petit fouet, jusqu’à ce qu’un peu d’écume se forme à la surface du liquide.

Tous ces gestes, accomplis avec une lenteur calculée, finissent par créer une atmosphère imprégnée de retenue et de paix. La pratique régulière de la cérémonie constitue un support qui installe autour des participants, et aussi en eux, une ambiance d’harmonie et de pureté. En ce sens, le « chado », d’abord pratiqué par les hommes, recèle une véritable dimension spirituelle.

Les vertus d’une boisson millénaire

Ses bienfaits sont en effet très réels, comme le confirme cet article. Ils proviennent, pour une large part, de la présence de polyphénols dans la boisson favorite des Anglais. Ces micronutriments ont une notable action antioxydante et anti-inflammatoire. Ils pourraient même contribuer à empêcher la survenue de certains cancers, comme ceux du sein ou de la prostate. Ils auraient aussi un effet sur le bon fonctionnement du système vasculaire.

Mais les vertus des polyphénols ne s’arrêtent pas là. Ils joueraient notamment un rôle important dans la réduction du taux de cholestérol. Ils faciliteraient également la digestion et combattraient les migraines et les nausées. Enfin, la consommation régulière de ce délicieux breuvage améliore l’humeur et contribue à combattre le stress.

Une boisson à consommer autrement

Si vous voulez sortir de la routine, vous pouvez savourer d’autres types de thés. Le chai tea, par exemple, ou chai tea latte. Ces thés sont très appréciés en Inde. Il s’agit d’une variété de thés très noirs, souvent très forts, additionnées d’épices et de lait bouillant. Le « chai tea » est servi très sucré.

De son côté, le bubble tea, d’origine taïwanaise, est un mélange de thés verts et noirs. Agrémenté ou non de lait et relevé de saveurs diverses, le bubble tea est servi dans des verres au fond desquels se déposent des boules noires de tapioca. La boisson peut également se boire très fraîche et même glacée. Enfin, le Earl Grey ou la variété « Matcha » peuvent entrer dans la composition de succulents biscuits et de savoureux cakes.

Encore plus surprenant mais très gourmand, les recettes de pâtisseries au thé.

Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *