Safari en Afrique : le mode d’emploi du bon voyageur

Beaucoup d’aventuriers rêvent d’accomplir un safari dans le continent sauvage de l’Afrique. Pour accomplir cette exploration des savanes et forêts africaine, il faut cependant se référer un mode d’emploi. Il faut néanmoins noter la définition que l’on apporte aujourd’hui au terme « safari ». Si autrefois il consistait à une chasse des spécimens endémiques et féroces de l’Afrique. Le XXIe siècle le définit plutôt comme une expérience inédite avec ces animaux sauvages.

Ce continent est bien vaste, il faut donc subdiviser ce genre de voyage selon les axes Sud et Est qui sont propices à un safari. Pour obtenir des conseils pour mener à bien tout type d’expédition www.terravoyages.com est le rendez-vous des routards invétérés.

Des réserves privées pour un safari en Afrique du Sud

Une expédition de groupe dans le continent africain se fait actuellement dans des réserves privées pour une question de sécurité de l’homme et de l’animal. Le braconnage n’a pas entièrement disparu dans cette partie du globe et les espèces endémiques sont leurs principales cibles. Les savanes ont donc été privatisées et mises sous protection pour diverses raisons. La première consiste à assurer la pérennité des espèces menacées. La seconde raison fait que la privatisation contribue à une rentrée de devises en termes de tourisme. Et la troisième raison est liée à une sécurité des curieux de ce monde qui souhaitent observer de loin la beauté de la nature africaine.

Un safari en Afrique du Sud se passe alors en petit comité qui visite une réserve privée. Le voyage se fait dans des 4×4 pouvant accueillir moins de 10 passagers. Et un circuit est prévu pour faire des observations des espèces endémiques telles que des lions, des léopards, des girafes, etc. dans leur habitat naturel. Des pisteurs se trouvent néanmoins à la tête de l’expédition pour assurer une protection aux voyageurs dans les réserves privées combinées du Kruger, de Sabi Sand et de plein d’autres parcs.

Les consignes de sécurité

Pour envisager un safari en Afrique les agences de voyages fournissent tout un pack voyage. Une expédition dans les réserves et les parcs pouvant être très dangereux mérite alors des consignes spécifiques pour assurer la sécurité des voyageurs. Puisqu’il s’agit d’une observation des animaux dans leur milieu naturel, ces espèces restent encore sauvages. Aussi, lors des prises de photos ou autres activités il est primordial de se suivre les indications des rangers. Ensuite, il faut rester en groupe pour éviter de se perdre lors des visites nocturnes. Enfin, ne jamais approcher de trop près les animaux adultes. Les risques sont donc omniprésents lors d’un safari en Afrique et les agences de voyages veillent à maintenir un périmètre de sécurité sur les circuits.

Cependant, des accidents peuvent survenir et les véhicules de croisières possèdent un stock de provision et d’articles de secours en cas de problème.

Il existe également plusieurs types de safari, dont le safari de groupe qui est le plus connu. Ensuite le sefl-drive safari où l’on conduit soi-même un véhicule sur un circuit préalable. Puis, un safari à pied dans des endroits naturels et moins dangereux, comme le cas des safaris à cheval également.

Pierre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *