laniere_plastique_porte_chaine_froid

Pour être conservés pendant plus longtemps, certains aliments doivent être maintenus au frais, congelés ou surgelés. Ainsi, il devient possible de préserver leurs qualités nutritionnelles et de les garder propres à la consommation pendant plus longtemps. Des producteurs aux consommateurs, comment préserver cette chaîne du froid ? Quels sont les bons réflexes à avoir ? Trouvez ici toutes les explications à ce sujet.

Qui sont les premiers acteurs de la chaîne du froid ?

Les premiers acteurs de la chaîne du froid sont les professionnels du secteur alimentaire qui, dès l’approvisionnement chez un producteur, doivent s’assurer que ses produits sont en parfait état de consommation. Pour cela, plusieurs mesures obligatoires doivent être prises, comme le stockage dans une chambre froide négative ou positive, en fonction des caractéristiques du produit, ou l’installation d’une laniere plastique porte disposant d’une bonne isolation et permettant ainsi de maintenir la température idéale. Si vous voulez en savoir plus sur cette solution, rendez-vous sur www.dossman.fr.

La chaîne du froid doit également être préservée au moment du transport. Pour cela, les aliments réfrigérés, surgelés ou congelés sont transportés dans des véhicules spécifiques, équipés d’un dispositif de réfrigération ou de congélation. Une fois arrivés dans les points de vente et les lieux de distribution, les produits seront mis en rayon dans les frigos et les congélateurs appropriés.

Mais alors, qu’advient-il lorsque la chaîne du froid est brisée ? Quelles sont les conséquences de ce phénomène ? C’est ce que nous allons voir.

Une rupture de la chaîne du froid : est-ce grave

Avant d’aborder les conséquences de la rupture de la chaîne du froid, il est essentiel de bien comprendre comment les températures négatives protègent nos aliments. En réalité, le froid empêche le déplacement des molécules. Plus celles-ci sont immobiles, plus il fait froid. Aussi, dans une chambre froide par exemple, les molécules sont presque inertes, stoppant ainsi le développement de germes qui rendent les denrées alimentaires non-consommables. 

Lorsque la chaîne du froid rompue, la température de stockage des aliments augmente. De ce fait, les molécules peuvent de nouveau se déplacer, engendrant ainsi la possibilité aux bactéries de se développer. Les produits alimentaires perdent alors une partie de leurs qualités nutritionnelles et organoleptiques. S’ils sont consommés alors qu’ils sont infectés par des germes, ils peuvent être à l’origine d’une intoxication alimentaire. Généralement, ce phénomène est bénin mais peut avoir des conséquences graves, si des germes spécifiques sont présents.

Comment bien conserver les denrées alimentaires ?

En tant que consommateur, pour votre santé, il est essentiel de préserver la chaîne du froid. Pour cela, il est vivement conseillé de transporter les produits surgelés dans des sacs isothermes et de respecter les consignes indiquées sur l’étiquette des aliments.

Alors que les poissons et les fruits de mer, les viandes cuites, les fruits et les légumes doivent être conservés pendant quelques jours à une température maximale de 4 degrés, les aliments congelés doivent être conservés à une température de -12 degrés. Les produits surgelés, quant à eux, seront stockés dans un congélateur à -18 degrés.